Mon bilan lectures – Janvier 2015

Bilan lectures anna's bookshelfDéjà le 6 février, il est temps pour moi de vous faire part de mon petit bilan lectures pour le mois de janvier.

J’ai pu lire 4 livres, c’est assez peu surtout que l’un d’eux est une nouvelle. Cependant je suis satisfaite de ce résultat car ce mois a été assez mouvementé pour ma part et je n’avais pas toujours la tête à me plonger dans un livre.

J’ai donc lu :

le temps qu'il fera demainUne nouvelle d’un jeune auteur français que j’avais découvert avec son roman intitulé Malakas. Cette nouvelle est un tout autre registre, on y retrouve de la mélancolie et de la tristesse, mais la plume est remarquable.

caroline lepageJe m’essaye très peur aux livres scientifiques, mais celui-ci m’intéressait particulièrement et il s’est avéré très instructif.

si tu n'as rien à direUn roman poignant, triste, bel hommage rendu à la famille de la narratrice qui a traversé de nombreuses épreuves.

La narratrice nous fait ici le récit d’une tranche de vie de sa meilleure amie, Léna, laissant parfois le personnage parler en transcrivant ses dialogues et ses fabuleux carnets, dans lesquels cette dernière couche ses réflexions sur l’être humain et surtout sur l’univers particulier qu’est celui de l’hôpital. L’un de ses fils est atteint d’une maladie congénitale découverte à sa naissance, ce qui l’amène à faire de nombreux séjours dans le service des grands brûlés d’un établissement hospitalier. À partir de ce moment, la vie de Léna bascule : elle perd pied peu à peu, frôlant la folie, n’ayant d’autre chemin que celui de passer par elle-même pour comprendre. Elle s’interroge sur la souffrance, la liberté mais également sur le bonheur, le temps qui passe et la mort.
Ce roman est un véritable témoignage, reflet de la difficulté face à la maladie ainsi qu’à la vieillesse.

ne tirez

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur fait partie des livres que je souhaitais absolument lire en 2015. J’ai adoré cette histoire. Mon passage préféré a été celui du procès ou le père de Jean-Louise défend la cause du Noir accusé de viol. Un livre que je relirai volontiers!

Dans une petite ville d’Alabama, au moment de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Homme intègre et rigoureux, cet avocat est commis d’office pour défendre un Noir accusé d’avoir violé une Blanche. Celui-ci risque la peine de mort.

Et vous, quel a été votre bilan de janvier? Avez-vous fait de belles découvertes?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s