Un monde idéal où c’est la fin de J. Heska

un monde idéal où c'est la finAuteur : J. Heska

Pays : France

Éditions : Seconde Chance

Date de parution : 2013

Genre : Nouvelles, SF

Format : ePub

J_heska2_NB

J. Heska

L’histoire

Bienvenue dans un monde idéal !
Un monde idéal où la civilisation telle que nous la connaissons n’existe plus. Dérèglement du temps ? Avènement de la magie ? Crise climatique irréversible ? Épidémie mondiale de mort subite ? Extra-terrestres maladroits ? Invasion de poireaux découpeurs de cervelles ? Crise de déprime globale ? Robots hors de contrôle ? Zombies entreprenants ?

Découvrez 100 histoires drôles, émouvantes, tragiques ou absurdes qui mènent à notre perte ! Mais c’est quoi Un monde idéal ? C’est une collection de livres reposant sur un concept tout simple qui a fait le succès du site Internet http://www.jheska.fr : des textes courts et percutants relatant des histoires basées sur des « et si » ?

seconde chance éditionMon avis

Je remercie les éditions Seconde Chance et Isabelle, chargée de communication, d’une grande gentillesse, pour m’avoir permis de découvrir le livre de J.Heska, Un monde idéal où c’est la fin. J’ai grâce à vous découvert un auteur et je n’hésiterai pas à lire ses autres ouvrages « On ne peut pas lutter contre le système« , paru en 2012 et « Pourquoi les gentils ne se feront plus avoir« , paru en 2011. J’avais déjà repéré ce dernier sur plusieurs blogs et il me tentait vraiment bien. C’est avec un peu de retard que je reviens sur le blog pour vous faire part de ma chronique.

J’ai reçu le recueil de nouvelles Un monde idéal où c’est la fin sur mon Kindle. Pour information, Seconde Chance est une structure éditoriale créée en janvier 2013 par l’auteur. J. Heska.

J’ai vraiment apprécié ma lecture et ce grâce au style de l’auteur et sa manière d’écrire. Quand certains y trouveront derrière ses lignes une certaine critique de la société ou des dénonciations un peu choquantes, j’y ai pour ma part trouvé de l’humour, un humour particulier, peut-être assez britannique, que j’adore! Un humour que je n’ai pas trouvé choquant. J’ai apprécié en tous points le côté loufoque, les bonnes doses de non-sens. Cet humour et cette pointe de non-sens m’a tout de suite fait pensé à l’auteur anglais Douglas Adam et son génialissime Guide du voyageur galactique. Le vocabulaire SF y reste tout de même très compréhensible pour tout lecteur qui ne serait pas habitué au genre. Les nouvelles sont courtes, la décadence, les révélations ou les critiques d’une société fictive ou les dénonciations des penchants de notre monde actuel qui peut à tout moment être amené à dégénérer nous font réfléchir et nous poser de nombreuses questions. Les thèmes principaux abordés et récurrents sont la mort, la fin du monde, le comportement humain, les avancées technologiques. Le vocabulaire de l’auteur est très oral, le style est fluide et j’ai particulièrement apprécié les références modernes à Harry Potter, au Seigneur des Anneaux, à la saga Games of Thrones. Les nouvelles s’enchaînent facilement.

Le seul petit inconvénient que j’aurais à émettre serait que les nouvelles sont un peu trop courtes et trop nombreuses. On finit par ne garder en mémoire celles qui nous ont le plus interpellées et les plus déroutantes, alors qu’on aurait aimé en avoir un souvenir plus précis.

Site des éditions Seconde Chance : lien

Blog de l’auteur J. Heska : lien

Le livre est disponible au format papier ou e-book!

Thistle_4

Publicités

4 réflexions sur “Un monde idéal où c’est la fin de J. Heska

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s