La femme du boulanger de Marcel Pagnol

La femme du boulanger pagnolAuteur : Marcel Pagnol

Pays : France

Éditions : Fallois

Date de parution : 1938 (première parution)

Genre : classique, pièce de théâtre

Nombre de pages :  189

L’histoire

La femme du boulanger s’est enfuie avec un berger. Le boulanger se saoule et ne fait plus de pain. Tous les habitants du village – y compris les ennemis légendaires, l’instituteur et le curé – s’unissent pour retrouver la femme du boulanger. Le marquis prend la direction des opérations…

Mon avis

Ce livre débute par une petite histoire de quelques pages avant l’ouverture de la pièce de théâtre. On y apprend qu’Amable, le boulanger d’un petit village près d’Aubagne est alcoolique et qu’il ne fait pas correctement son travail. En manque de pain, les villageois sont en colère et décident de donner un certain médicament à Amable pour que ce dernier soit dégoûté de l’alcool et puisse retravailler dans de bonnes conditions. Pour cela, ils font appelle à une jeune servante qui va le séduire et lui verser la solution dans son verre. L’effect est immédiat et le boulanger se remet au travail, il épouse de plus la servante qui devient donc la femme du boulanger. La pièce s’ouvre à ce moment là. Le femme du boulanger rencontre un certain berger et va alors s’enfuir avec, laissant le pauvre Amable inquiet et déprimé. Il retombe petit à petit dans l’alcool et c’est ainsi que les villageois vont de nouveau intervenir pour essayer de régler les problèmes et faire que la production de pain perdure. C’est un peu égoïste de leur part, on a l’impression qu’ils pensent tous plus à leur pain qu’aux histoires de cœur d’Amable. Le curé est impliqué tout comme l’instituteur. La pièce prend parfois un ton assez comique. En lisant ces pages on ressent même leurs accents du sud et leur façon de parler. J’ai bien apprécié ma lecture et je reste admirative de la plume de Marcel Pagnol. C’est une lecture appréciable en plein été, on irait bien nous aussi faire un petit tour en Provence!

Thistle_4

Publicités

3 réflexions sur “La femme du boulanger de Marcel Pagnol

  1. Alison Mossharty dit :

    Je ne connais que les films de Pagnol mais jamais lu ces livres, il faudrait pourtant ^^
    C’est vrai que les histoires de Pagnol donne envie de partir en Provence, il en parle tellement bien 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s