Rose, de Tatiana de Rosnay

roseAuteur : Tatiana de Rosnay

Pays : France/Angleterre

Éditions :  Le livre de poche

Date de parution : 2011, 2012 aux éditions Le livre de poche

Genre : littérature contemporaine

Nombre de pages : 248

L’histoire

Paris, sous le Second Empire. Des centaines de maisons sont rasées et des quartiers réduits en cendres. Alors que le vieux Paris s’effondre sous les ambitions du baron Haussmann, de nombreux Parisiens protestent sans parvenir à infléchir les ordres d’expropriation. Dans sa maison de la rue Childebert, à l’ombre de l’église Saint-Germain-des-Prés, Rose Bazelet mène une vie paisible, rythmée par la lecture du Petit Journal, les visites à Alexandrine, sa locataire et amie fleuriste du rez-de-chaussée, les soins de Germaine et Mariette ses domestiques dévouées. Jusqu’au jour où elle reçoit une lettre de la préfecture, la sentence tombe : le tracé du boulevard St Germain passe par chez elle, rue Childebert. Liée par une promesse faite à son défunt mari, Armand, Rose ne peut envisager de quitter la demeure familiale. Déterminée à résister jusqu’à son dernier souffle, elle confie à Armand, son amour disparu, son combat quotidien…

Mon avis

Il m’est assez difficile de vous donner plus de détails sur ce livre, car je trouve que le résumé raconte l’essentiel. Les craintes de Rose Bazelet se confirment malheureusement en ouvrant l’enveloppe de la Préfecture de Paris qui lui est destinée. Son lieu de résidence doit être abattu pour permettre la construction du futur Boulevard Saint Germain. Paris à cette époque est bien changeante, la ville veut se moderniser à tout prix, quitte à détruire de belles demeures typiques et à en expulser les habitants, qui eux, renferment tous leurs souvenirs entre 4 murs. Des quartiers entiers disparaissent, et Rose, notre personnage principal, va se battre jusqu’au bout pour garder sa maison rue Childebert, maison à laquelle elle tient tant.

Le récit est construit de manière originale puisqu’il s’agit par moments de correspondance fictive entre Rose, 60 ans, et son défunt époux Armand. Le récit est aussi ponctué de vraies correspondances entre Rose et ses amis et ses enfants. Rose dans ses lettres à son défunt mari lui expose ses ressentiments, ses craintes, ses angoisses, et surtout sa détermination à ne pas céder. Elle raconte à son mari les affaires du quartier, ses relations avec les autres comme la jeune fleuriste Alexandrine ou le libraire M. Zamaretti. On y retrouve de magnifiques retours en arrière, souvenirs joyeux, émouvants, tristes de leur vie commune passée. Le lecture est nostalgique et très bien relatée et décrite par Tatiana de Rosnay, que je découvre dans un contexte plus historique que dans ces autres écrits. J’ai particulièrement apprécié l’échange entre Rose et le libraire qui lui fait découvrir la lecture, que son mari Armand appréciait tant. Elle découvre des classiques comme Madame Bovary de Flaubert et est tellement prise dans ses lectures qu’elle en oublie totalement la notion du temps. Elle se découvre une nouvelle passion.

J’ai passé un bon moment de lecture avec Rose. Ce n’est pas mon livre préféré de l’auteure mais je l’ai bien apprécié, en grande partie pour la plume de Tatiana de Rosnay, le côté historique et l’émotion qui s’en dégage. Et vous l’avez-vous lu? Connaissez-vous bien cette auteure? N’hésitez pas à partager vos avis en commentaire.

Thistle_3

challenge united kingdomJ’ai lu ce livre dans le cadre de mon challenge United Kingdom! Il me reste 8 livres d’auteurs anglais, ou écossais à lire.

Publicités

11 réflexions sur “Rose, de Tatiana de Rosnay

  1. Asphodèle dit :

    Je ne connais pas l’auteure, disons que j’avais commencé Le voisin et qu’il m’est tombé des mains (ce ne devait pas être un bon moment^^). J’ai vu avec plaisir l’adaptation ciné de « Elle s’appelait Sarah » mais c’est tout ! Un jour je m’y remettrai ! 🙂

  2. S dit :

    Une bonne lecture à ce que je vois.. Mais quel est ton préféré de l’auteur? Etant donné que moi aussi j’avais beaucoup apprécié son écriture, j’aimerai lire davantange de ses écrits 🙂

    • annaglasgow dit :

      J’ai beaucoup aimé Moka très poignant, et Le Voisin (il faut avoir le cœur accroché!). Un peu moins La Mémoires des murs peut-être. Celui que j’ai le moins aimé serait Rose pour l’instant, mais si vraiment je dois faire un choix car c’est tout de même un beau livre. 🙂

  3. Magiciennedoz dit :

    je l’ai dans ma bib mais pas encore lu,
    par contre j’ai lu « la mémoire des murs » c’était un peu spécial mais j’ai aimé quand même !

  4. faelys dit :

    je l’avais lu et j’en garde un bon souvenir. une impression de vivre par procuration cette époque de grands changements, c’était un court roman que j’ai souvent prêté et recommandé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s