Le chardon et le tartan, Tome 1 : La porte de pierre de Diana Gabaldon

Auteur : Diana Gabaldon

Pays : États-Unis

Éditions : J’ai lu

Date de parution : 2001 (Fr)

Titre VO : Outlander

Traduction : Philippe Safavi

Genre : romance historique

L’histoire

Ancienne infirmière de l’armée britannique, Claire Beauchamp-Randall passe des vacances tranquilles en Écosse où elle s’efforce d’oublier les horreurs de la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d’une promenade sur la lande, elle est attirée par des cérémonies étranges qui se déroulent près d’un menhir. Elle s’en approche et c’est alors que l’incroyable survient : la jeune femme est précipitée deux cents ans en arrière, dans un monde en plein bouleversement ! 1743.

Mon avis

J’ai découvert le début de cette saga composée de 13 tomes il y a quelques années. Je cherchais à tout prix un livre qui se déroulait en Écosse et dans le passé. Après quelques recherches sur Internet j’ai choisi la saga Le chardon et la tartan et je dois dire que pour moi ça a été une magnifique découverte. Moi qui ne suis d’habitude pas plus de trois tomes des longues sagas avec attention excepté Harry Potter, il fallait à tout prix que je me procure les tomes suivants! Et il m’en reste encore à découvrir. En cette fin du mois de septembre j’ai décidé de me replonger dans les aventures de Claire Randall.

L’une des couvertures anglophones

L’histoire se déroule juste après la guerre. Claire Beauchamp de son nom de jeune fille retrouve son mari Frank Randall en Écosse. Celui-ci en profite pour faire des recherches sur ces ancêtres et Claire décide de parcourir les environs et de rencontrer les habitants du village. Jusque là rien de plus banal… Mais certains comportement l’interpellent et le village est en proie à de nombreux rites. Lors d’une promenade dans la nature, Claire s’approche d’un site mégalithique et se retrouve comme absorbée, perdue dans une forêt.

Elle s’interroge et tombe alors nez à nez avec des hommes à cheval et des écossais en kilts. Le pays est en guerre contre les anglais, Claire est projetée en 1743. Après une rencontre avec les anglais puis les écossais, elle est amenée au château du village le plus proche (Leoch) où elle exercera en tant que guérisseuse. Le but ultime de Claire est de retourner à Craigh Na Duhn, là où elle a disparu et retrouver son mari Frank. La tâche n’est cependant pas aussi simple qu’elle y paraît. L’Écosse est une terre dangereuse, infestée d’anglais, les villages sont pauvres et ne vivent que des récoltes des champs. Qui plus est, des soupçons sont émis sur la jeune femme que l’on suppose être espionne pour le compte des anglais ou des français.

Claire fait la connaissance de Jamie Fraser, un jeune écossais beau, fort, attirant et qui plait beaucoup aux jeunes filles du village. Il a vraiment tout pour plaire, sauf qu’il est pauvre et sans terres. Elle le trouve séduisant, élégant mais souhaite tout de même retourner vivre à son époque pour retrouver son mari. Avec les anglais à ses trousses, Claire va devoir se cacher, se lancer dans des aventures hasardeuses pour ne pas être capturée.

L’histoire est menée à tambours battants dès la disparition de Claire. L’auteur a un style très agréable à lire. Elle ne donne pas trop de détails farfelus sur l’histoire, juste ce qu’il faut pour se repérer et se plonger complètement dans cette époque. Le travail de recherche sur le nom des lieux, les conflits de l’époque, la langue gaélique représente un travail colossal que le traducteur a également réussi à retranscrire parfaitement en français. La romance est très bien contée, un peu osée parfois, mais il s’agit bien ici d’une romance historique. La grande force de cette sage, c’est aussi ses personnages. Ils ont une personnalité et une psychologie bien différente. Claire a du caractère et de la répartie. Jamie est fort, attirant, fier d’être écossais et à l’écoute. J’ai aussi beaucoup apprécié le personnage de Dougal malgré sa personnalité à double facettes. Si vous aimez les romances historiques, je pense que vous devriez absolument lire ce livre. Et si en plus vous aimez l’Écosse, les légendes et les traditions celtiques, cette saga saura forcément satisfaire vos attentes.

Publicités

19 réflexions sur “Le chardon et le tartan, Tome 1 : La porte de pierre de Diana Gabaldon

  1. Frankie dit :

    J’adore cette saga, vraiment ! Certains tomes sont moins bien que d’autres mais j’avais dévoré les premiers tomes. J’ai le dernier tome qui m’attend dans ma Pal mais je l’ai acheté en VO et c’est un sacré pavé, du coup, je n’arrive pas à le commencer !
    J’ai eu la chance d’aller en Écosse et de voir l’endroit dont l’auteur s’est inspiré pour son cercle de pierres. Je suis également allée sur le site de la bataille de Culloden.

    • annaglasgow dit :

      Oh quelle chance, tu es allée à Culloden et aux Clava Cairns!!! J’adorerais y aller un jour. Je connais bien l’Écosse mais peu le nord du pays.

  2. Les confidences de Jasmine dit :

    Je viens de voir que les deux premiers tomes allaient être réédités en un seul. J’attends cela avec impatience puisqu’ils ne introuvables en ce moment. En tout cas tu m’as vraiment donné l’envie de découvrir ce roman. Et je suis presque sûre que je vais l’apprécier 🙂

  3. topobiblioteca dit :

    Cette saga me tente pas mal : l’ambiance semble sombre, remplis de légendes mais en même temps jolie avec de l’amour. Un joli mélange. Je vais attendre aussi la sortie des tomes en un. Merci pour la découverte =)

    • annaglasgow dit :

      Voilà, je trouve que tu as trouvé les mots justes pour le décrire! 🙂 J’espère que cette saga te plaira. Si jamais tu te procures les deux premiers tomes, n’hésites pas à me dire ce que tu en auras pensé!

  4. Babylon dit :

    J’ai adoré cette saga, je pense que je me suis arrêtée au 6ème tome ou un truc dans le genre mais j’avoue que je relirais bien cette saga super passionnante. C’est le genre de récit où l’ont se dit si seulement j’étais à la place de l’héroïne ^^

  5. Magiciennedoz dit :

    moi aussi j’adore cette série j’ai lu le premier tome en 1998 et c’est mon préféré ! depuis je rêve de faire le tour de tous ces lieux ( Inverness, Edimbourg…) je n’ai pas encore lu les 2 derniers mais ils sont dans ma PAL . je trouve difficile quand on s’est plus ou moins identifiée à Claire de passer aux aventures de sa fille, du coup je relis souvent les premiers !

  6. read-aholic dit :

    je les ai lus avec les intégrales des presses de la cité, j’attends la sortie de la 5ème intégrale pour enchainer mais j’adore cette saga! ayant habité en Ecosse, c’était un must-read pour moi 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s