Un cri dans la nuit de Mary Higgins Clark

Auteur : Mary Higgins Clark

Pays : États-Unis

Éditions: Le livre de poche

Date de parution : 2010

Titre VO : A Cry in the Night

Traducteur : Anne Damour

Genre : policier

L’histoire

Jeune divorcée, Jenny se débat dans la vie pour élever ses deux petites filles. Lorsqu’elle fait la connaissance du beau, riche et irrésistible Erich Krueger, Jenny a le coup de foudre. Après une cour hâtive, Erich l’épouse et l’emmène avec ses filles chez lui, au Minnesota, dans une maison de rêve. Mais le bonheur de Jenny ne dure pas longtemps. Bientôt survient une succession d’incidents étranges et terrifiants ; le conte de fées tourne à l’épouvante…

Mon avis

Dès le départ on m’avait bien prévenu que ce livre était sans doute l’un des meilleurs de Mary Higgins Clark. Certains l’ont aussi trouvé un peu brouillon, mais je ne rejoins pas leur avis. Un cri dans la nuit, c’est l’histoire d’une jeune femme qui suite à sa séparation avec son mari décide de changer de vie et de partir vivre dans une grande maison dans le fin fond du Minnesota, avec Erich, son nouveau petit ami. Celui-ci semble totalement épris d’elle et la demande en mariage seulement quelques jours après leur rencontre. Jenny doit d’abord s’occuper de son divorce et de la question du partage de garde de ses deux petites filles afin de finaliser les démarches. Jenny se sent seul dans le Minnesota et Erich, très possessif et jaloux va mener le couple à la baguette et imposer ses principes. Certains voisins ont un comportement vraiment étrange, un meurtre est commis, des ombres apparaissent dans la nuit autour de la propriété…

Tout au long du roman, l’atmosphère y est pesante et poignante. Même si suite au cent première pages on peut deviner le nom du coupable, nos suspicions s’apaisent par la suite et on en arrive à suspecter plusieurs personnes.
C’est une lecture que vous aurez du mal à lâcher, tant elle est captivante et intrigante. J’ai trouvé les toutes premières pages un peu moins intéressantes, mais je suppose qu’elles sont essentielles pour poser les bases du récit et donner quelques repères aux lecteurs.

Les personnages, les voisins, Joe, Mark le vétérinaire, Kevin l’ex mari de Jenny ou même Erich ont tous une part de mystère en eux. Ils sont très bien décrits et leurs personnalité est bien distincte. Le petit bémol à apporter serait sans doute vis à vis du comportement de Jenny. Si j’avais été dans sa position, j’aurais été beaucoup plus méfiante et il y a longtemps que j’aurais quitté le Minnesota pour repartir vivre à New York. Je l’ai trouvé trop naïve, elle prenait vraiment certains faits trop à la légère, en se questionnant tout d’abord, mais pour se raviser et se rassurer par la suite. Ce comportement a rendu le livre encore plus angoissant. Le style de l’auteure est simple, les actions s’enchaînent parfaitement. Je pense que vous apprécierez autant que moi cette lecture.

Publicités

2 réflexions sur “Un cri dans la nuit de Mary Higgins Clark

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s