Le cherche-bonheur de Michael Zadoorian

Auteur : Michael Zadoorian

Pays : États-Unis

Éditions : 10/18

Date de parution : 2011

Titre VO : The Leisure Seeker

Traduction : Jean-François Merle

Genre : littérature contemporaine

L’histoire

Avis de recherche : Ella et John Robina, couple de citoyens américains à la retraite, vus pour la dernière fois au volant de leur camping-car le Cherche-bonheur, aux abords de Detroit. Si vous avez des informations, merci de contacter au plus vite leurs enfants au numéro qui suit…
Après une longue vie et soixante ans de mariage, la santé chancelante et la mémoire qui flanche, Ella et John savent que leurs jours d’autonomie sont comptés. Si John ne se souvient plus nécessairement si on est mardi ou jeudi, il peut encore conduire. Ella le « kidnappe » donc, avec une seule idée en tête : partir une dernière fois à l’aventure. C’est le début d’un périple extraordinaire…

Mon avis

Ella et Robina sont deux octogénaires originaires du Michigan. Lui a la maladie d’Alzheimer et elle est atteinte d’un cancer. Leur vie est rythmée par les visites chez le médecins et les examens à renouveler. Fatigués de cette vie qui leur rappelle sans cesse leurs maladies, Ella décide de partir avec John (une excellent conducteur) à Disneyland en Californie en suivant la Route 66 à bord de leur camping-car qu’ils ont prénommé Cherche-Bonheur. Leurs enfants s’inquiètent, mais Ella tente de les rassurer et refuse de rebrousser chemin. Le couple va connaître quelques aventures sur la route et va faire des rencontres pour le moins étonnantes. Le thème de ce livre reste la quête du bonheur.

Couverture américaine

Couverture américaine

J’ai découvert ce livre très récemment et le thème du voyage m’a tout d’abord attiré. La couverture est fraîche et estivale. Je n’ai pas hésité longtemps à l’emporter dans ma valise pour les vacances! Je ressors de cette lecture surprise et émue. La maladie des deux octogénaires est omniprésente et leurs difficultés à se déplacer, ou pour John à garder la mémoire, m’ont rendu assez triste. Je suis certes loin d’avoir 80 ans mais on pense quand même à ce genre de situations. Ce livre est un mélange de sentiments variés, il est à la fois drôle, triste et émouvant. Il met en relief une question importante : ne faut-il pas profiter de la vie un maximum et laisser la vieillesse suivre son court plutôt que de rester entre les mains des médecins? Peut-ont même avoir le droit de choisir ce que l’on souhaite en tant que malades? Ella est la narratrice de cette histoire et la façon dont elle parle m’a vraiment interpelé. Au départ j’avais vraiment l’impression de voir Michael Zadoorian parler pour elle, car certaines tournures sont vraiment d’usage courant voir argotiques, mais au final on se fait vite à ce style et ça en devient même assez drôle. Les chapitres sont divisés en fonction des différents États traversés. Plus la distance traversée sur la Route 66 dans un État est restreinte, plus le chapitre est court. J’ai trouvé cette construction originale et bien rythmée.  Une très belle histoire donc, sur la vieillesse, la maladie, mais surtout l’accomplissement des ses propres rêves peu importe les problèmes. Vous en ressortirez émus et heureux.

Publicités

4 réflexions sur “Le cherche-bonheur de Michael Zadoorian

  1. mamzellesweety dit :

    Ce livre n’a pas été un coup de coeur malheureusement. Il est très bien écrit certes mais la fin a été chaotique pour moi. Peut être attendais-je autre chose à la fin, un dénouement autre… Mais je dois reconnaître que ce Road Trip m’a fait passé un agréable moment.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s